webleads-tracker

comment créer son podcast

Comment créer son podcast

Comme toutes actions de communication, pour faire un podcast il faut « simplement » un objectif et une cible à partir desquels on définit la ligne éditoriale de son podcast, la durée des épisodes et la fréquence de publication. Mais ceci n’est simple qu’en apparence…

Cet article fait suite à Pourquoi je kiffe les podcasts. Car inévitablement, à force d’écouter des podcasts je n’ai pas résisté à l’envie d’en créer un, voire plus 😉 Et pour mon initiation j’ai commencé par créer un podcast privé « contes et légendes » que je réalise avec et pour mes petits-enfants. Affaire à suivre pour mes podcasts publics qui sont en gestation.

Une émission = une thématique pour un public cible

Tout est dit dans ce sous-titre ! On pourrait croire que commencer par définir sa cible est simple… pas tant que ça. Exemple : si votre cible sont les artisans du BTP, quand vous parlerez électricité vous n’intéresserez pas (ou peu) les plombiers. Mais si vous tenez à adresser tous les artisans du BTP, c’est parce que vous avez une thématique « sujets transversaux pour les professionnels de l’artisanat » : social, RH, organisation, méthode, informatique, économie, législation, règlementation, certification, …

Donc, si vous êtes grossiste en équipements et produits pour le BTP, et que vous souhaitez présenter de nouveaux outils et matériaux pour les professionnels que sont les maçons, électriciens, plombiers, peintres et domoticiens, vous aurez avantage à avoir une émission par spécialité métier.

Fréquence et Durée

Faire une émission quotidienne de 1H30 est risquée, tant pour la durée de réalisation, que pour le temps de cerveau disponible de son public cible. Celles et ceux qui font des podcasts quotidiens cherchent généralement à monétiser leur podcast (rien de nouveau et légitime, c’est ce que font les médias traditionnels)

Mais pour bon nombre de podcasteurs, notamment les consultants, produire son (émission) podcast sert à donner de la visibilité à son expertise, ou à la communauté que l’on représente pour les associations et syndicats. Dans ces cas la fréquence des podcasts varie entre publications hebdomadaires, bimensuelles ou mensuelles. Et là, les experts du podcast sont unanimes : la bonne fréquence est hebdomadaire et sans trou d’air ! Car comme toute émission qui se respecte, votre public vous attendra chaque semaine à l’heure dite, même si un podcast est par nature un contenu asynchrone (i.e. qu’on n’écoute quand on veut, au-delà de son jour et de son heure de diffusion officielle).

La sagesse veut que l’on commence piano (mensuelle ou bimensuelle) et on monte éventuellement crescendo à un rythme hebdomadaire, si et à partir du moment où on maitrise bien la technique de production. Et surtout quand on a des propos/sujets qui intéressent vraiment son public cible.

Perso, comme pour les articles de mon blog, je privilégie la qualité de mes publications au volume… avec le revers de la médaille : une faiblesse sur la régularité 🙁

Les moyens techniques

Solutions de base

Pour enregistrer un podcast où on fait un exposé en monologue, le plus simple est d’utiliser la fonction dictaphone-enregistreur de son iPhone/smartphone, de préférence avec le kit mains libres.

Anchor plate-forme gratuite pour la création de podcasts

On peut aussi utiliser la solution intégrée gratuite https://anchor.fm/ (enregistrement, illustrations musicales, montage, hébergement et diffusion, voire monétisation). Mais Anchor n’est pas gratuit sans raison.. Pour en savoir plus écoutez le podcast de Bertrand Soulier : Anchor.fm est-il une bonne plateforme pour créer ton podcast ?

Pour améliorer la solution de base, vous pouvez avantageusement utiliser un micro extérieur. Et pour 20 €, le micro-cravate Boya que je recommande dans cet article est un excellent rapport qualité/prix.

Solutions pro multi-intervenants

Pour faire des interviews à plusieurs (2 et plus) il vous faudra un enregistreur numérique type Zoom H6, celui que j’utilise… plus maniable et léger que le Revox PR99 MK III de mes vertes années 🙂

Autre solution plus simple, tant techniquement que sur le plan organisationnel, passez par la plateforme de visioréunions Zoom ou équivalent (durée 40 minutes max pour les utilisateurs freemium). Abonnement pro pour durées illimitées 139,90 €/an.

Le Graal : RØDECaster Pro

RØDECaster Pro (je sens que je vais bientôt craquer pour ce jouet du podcasteur). Mais à son prix de 515 €/TTC, il faut ajouter les 4 micros et au moins un casque pour le podcasteur… budget global un bras à 1.000 € !

la table de mixage du podcaster
RØDECaster Pro – le premier studio de production de prodcasts intégré

Et preuve que le podcast se démocratise, le RØDECaster Pro est concurrencé depuis septembre 2020 par le Zoom PodTrack P8 ; à 515 €/TTC chez Thomann.

Ça fait aussi longtemps que je suis séduit par la table de mixage révolutionnaire qu’est Mackie DL 1608 Lightning. Même si ce superbe outil est plus destiné à la prise de son et à la sonorisation, le choix sera cornélien pour cause de passion technique.

Hébergement et diffusion

Il faut bien faire la différence entre ces deux fonctions.

L’hébergement sera le site sur lequel vous stockerez vos fichiers audio. Ce peut être un prestataire cloud généraliste type OVH, ou un hébergeur spécialisé podcast

La diffusion est la plateforme-annuaire où on référence son podcast « émission » avec ses épisodes. L’annuaire incontournable – qui est la référence de tous les autres annuaires de podcasts – est la plateforme Apple Podcasts (iTunes). Bien sur il faut aussi faire connaître ses podcasts via son réseau 1er cercle (vos alliés) et les réseaux sociaux où se trouvent vos cibles : Facebook, Instagram, Linkedin, Twitter, …

Il y a aussi les plateformes spécialisées qui cumulent les fonctions hébergement et diffusion comme ausha , PODCASTIC ou anchor citée précédemment.

Je ne développerai pas plus ce chapitre, étant à mes débuts de podcasteur avec un podcast (privé pour mon initiation qui me permet de joindre l’utile à l’agréable) : les contes de Grimm, et autres histoires enfantines avec et pour mes petits-enfants 😉

Monétisation de son podcast

Votre podcast est un moyen de partager des convictions ou de développer sa visibilité commerciale. Il peut aussi être – comme tous médias – un modèle de business ou la publicité, sous quelque forme que ce soit, est la source de revenu de votre entreprise de podcasteur.

Personnellement je n’en suis pas encore là, mais pour vous permettre d’appréhender cette question je vous invite à écouter ce 21e épisode du podcast de Bertrand Soulier : Comment gagner de l’argent avec ton podcast

articles #podcast blog

_______________________

Ma veille et mes sources d’informations #podcast

Laisser un commentaire