webleads-tracker

Pourquoi l’iPhone est le meilleur choix pour réaliser des vidéos professionnelles en 2021 ?

article actualisé le 19 août 2021

Vous l’avez probablement remarqué : l’essentiel des publicités pour les smartphones se fait majoritairement sur les fonctions photos et vidéos. Et la majorité, si ce ne sont tous les utilisateurs consomment largement photos et vidéo, nos publications sur les réseaux sociaux, à commencer par Instagram, en sont les meilleures preuves.

Ce n’est pas étonnant que les smartphones, tous modèles confondus, ont tué le marché grand-public des appareils photos et caméras. C’est d’autant plus évidant que depuis 2017 les qualités photos et vidéos des smartphones, toutes marques confondues, n’ont plus de complexes à faire !

Les membres de la CIPA (Camera & Imaging Products Association) avaient entamé les années 2010 sur les chapeaux de roue, en vendant 121,5 millions d’appareils photo. Ils abordent les années 2020 dans un dérapage incontrôlé, en annonçant avoir vendu seulement 15,2 millions d’appareils l’an passé. Du record historique au plus bas historique, les ventes d’appareils photo ont été divisées par huit en dix ans (source : Mac Génération 3 février 2020)

Infographie: Comment le smartphone a éclipsé l'appareil photo | Statista source : Statista 21 août 2021

Entre iPhone et Androïd quel est le meilleur choix pour faire ses photos et vidéos ?

En 2018 sur le plan strictement technique qualité des images, certains équipements android (Google Pixel, Huawei, Samsung, Sony) avait un sérieux temps d’avance sur le monde iPhone. La meilleure preuve est cet extrait du concert de Carlos Santana à Jazz In Marciac en 2018 que j’ai réalisé avec un iPhone 8 Plus (en situation de basses lumières, montage avec iMovie) vous constaterez une forte pixélisation de l’image. Et comparativement à certains spectateurs équipés andoid, je jalousais la luminosité de leur Samsung ou Sony.

Ceci étant dit, en quelques années mes iPhones 6 et 8 m’ont permis de réaliser de belles vidéos, notamment de concerts que vous trouverez sur ma chaîne YouTube perso 😉

Mais depuis Apple a rattrapé son retard, notamment avec les iPhones 11 et 12 qui sont équipés de 3 objectifs et qui sont bien meilleurs en basse lumière, comparé à leurs prédécesseurs.

Ne nous y trompons pas : iPhone est « à niveau », ce qui n’empêche pas les androids haut de gamme de très bien tenir la route sur le plan photo et vidéo.

L’enjeu du choix iPhone versus android pour la vidéo n’est pas seulement sur la qualité d’image, mais sur les fonctions connexes : captation & montage.

Apple iOS versus Google Android

Le 1er et grand avantage d’Apple est que c’est la même entreprise qui fabrique le matériel et l’operating system « iOS« . Nous avons donc une fiabilité accrue, d’autant que la solidité de l’iPhone est incontestable, sans oublier le professionnalisme 5 étoiles de la hotline Apple ouverte de 8H00 à 19H45, tous les jours, y compris jours fériés. Ceci étant dit, Google revendique – à juste titre – le même argument avec la gamme des smartphones Google Pixel.

2e avantage : quand vous maitrisez l’iPhone, vous maitrisez les tablettes iPad qui sont très appréciées pour la taille écran au montage vidéo ; sans oublier que transférer photos et vidéos entre iPhones et iPads est d’une simplicité enfantine avec AirDrop.

3e avantage : les qualités de captation photo, vidéo, notamment avec les iPhone 11, iPhone 12, qui ont 3 objectifs : 1 ultra grand-angle 120° (ƒ/2,4) , 1 grand‑angle « objectif par défaut » (ƒ/1,6) et 1 téléobjectif (ƒ/2) ; voire la nouvelle générations iPhone SE, ce dernier n’ayant qu’un objectif grand‑angle 12 Mpx Ouverture ƒ/1,8

4e avantage : captation audio et son, sont tip-top. La série iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max possède 5 microphones… mais rien n’est mieux qu’une prise de son avec micro externe type micro-cravate, micro de reportage ou micro canon (directif).

5e avantage : l’application de montage Apple iMovie, fournie en standard. Même si cette application est « minimaliste », elle permet de faire de belles réalisations. Je la recommande vivement à tous ceux qui veulent s’initier à la réalisation vidéo, en commençant par les événements familiaux qui sont un très bon terrain d’apprentissage. Si vous êtes équipé Mac, vous disposez aussi d’une version iMovie gratuite aux fonctionnalités beaucoup plus riches comparée à la version iPhone, à commencer par une timeline multi-pistes, à suivre par une ergonomie beaucoup plus confortable cf. souris et taille écran.

Au-delà de ces 5 avantages, vu de ma fenêtre de formateur Réaliser ses vidéos pro avec iPhone / smartphone depuis 4 ans 80% des personnes que je forme sont des utilisateurs iPhone. Et quand je dois former des utilisateurs Android c’est un casse-tête lié à la diversité des modèles (marques et qualités) et à la diversité des app de montage. Pire, certaines app de montage fonctionne sur un modèle de smartphone android et pas sur d’autres. Et je ne vous parle pas des bizarreries qui nous oblige à installer des plugins pour faire fonctionner un micro-cravate. Last but not least, il y a aussi la diversité des connectiques entre les jacks des kits mains libres / micro externes : 3 contacts (TRS) et 4 contacts (TRRS) et que dire des prises USB… heureusement l’USB-C devient la prise dominante !

Et il y a un défaut que j’ai rencontré sur tous les android auxquels j’ai été confronté : impossible de diffuser une vidéo sur un écran via connecteur HDMI (avec adaptateur idoine). Alors que sur sur les iPhones ça fonctionne sans aucun problème, de l’iPhone 5 à l’iPhone 12, avec cet adaptateur Lightning / HDMI.

NB : même si ce modèle d’adaptateur Apple est cher, je vous le recommande pour éviter les mauvaises surprises avec du compatible « pas cher », notamment parce qu’il fonctionne avec un câble rallonge HDMI/HDMI de 10 mètres)

Pour en savoir plus sur les caractéristiques de l’iPhone 12 pro et iPhone 12 Pro Max, vous trouverez tout sur cette page Apple.

Applications complémentaires recommandées

Apps captation et fonctions connexes

FiLMiC Pro , la référence des app de captation vidéo qui permet une multitude de paramètre. Son éditeur FilMic revendique d’être l’app des cinéphiles. Application disponible pour iOS/iPhone et Android.

Élue plusieurs fois l’application vidéo iOS de l’année, FiLMiC Pro a été utilisée dans de nombreux projets vidéo médiatisés.

DoubleTake (FiLMiC), application conçue pour enregistrer plusieurs champs de vision lors d’événements en direct, de concerts ou de toutes situations nécessitant plus d’une perspective pour capturer un plan. Avec iPhone 11 pro ou 12 pro on peut même filmer via les 4 objectifs de l’iPhone simultanément (les 3 objectifs principaux + objectif selfie). Inutile de souligner que cette app est bluffante et très utile pour jongler avec les changements de plan au montage, ou rendre plus dynamique le montage des interviewes, sans avoir besoin de 2 iPhones comme dans cette vidéo que j’ai réalisée en 2020, pardonnez le mauvais cadrage de ma bobine : l’iphone était contre le mur… j’ai du cadrer « au jugé » avec un contre-jour 🙁

FiLMiC Remote offre 3 modes distincts de contôlre à distance à partir d’un 2e équipement iPhone ou iPad : Mode Contrôle, Mode Moniteur et Mode Directeur

  • Control Mode vous offre un clone de l’interface FiLMiC Pro sur votre appareil sans fil afin que vous puissiez contrôler la mise au point, l’exposition, la balance des blancs, les opérations d’enregistrement et les analyses en direct telles que le pic de mise au point et les bandes zébrées de votre appareil à distance.
  • Monitor Mode donne accès à toute une gamme d’outils analytiques de qualité professionnelle, y compris le moniteur de forme d’onde, le vectorscope et 4 histogrammes sélectionnables : luminance, zone, canal RVB, composite RVB ainsi qu’un aperçu vidéo pour ne jamais perdre de vue votre sujet.
  • Director Mode offre une vidéo propre pour le réalisateur, les producteurs, l’équipe ou le client pour regarder la scène se dérouler sans les paramètres de l’interface de la caméra.

Ces 3 apps de la série FiLMiC sont à usage professionnel et un tantinet compliquées à bien maîtriser. Mais l’éditeur a produit de nombreux tutoriels pour apprendre à bien se servir de ces outils.

Montage

iMovie – Comme expliqué précédemment c’est l’application idéale pour apprendre à faire des montages vidéo de qualité avec iPhone ou iPad, voir Mac. Ces 2 qualités sont sa simplicité et, la 2e résultante de la 1ère, est que vous ne vous perdrez pas dans la complexité d’une outil trop sophistiqué au bénéfice de votre scénarisation.

Avec sa conception épurée et ses gestes Multi-Touch intuitifs, iMovie vous permet de créer des bandes-annonces et de créer de superbes films de façon inédite.

LumaFusion : l’app montage de référence, seulement disponible sur iPhone ce qui fait un très bon argument en faveur de l’iPhone. le monde android n’est pas en reste avec KineMaster (disponible aussi sur iPhone) et beaucoup d’autres.

Cas appliqué d’une vidéo réalisée avec iPhone 8 Plus

Vidéo réalisée, au débotté, de la captation avec FiLMiC Pro (avec micro cravate), au montage avec LumaFusion à la diffusion, le tout en 1H30 par une soirée d’octobre 2020.

Pour l’auto-critique, j’aurais eu avantage à utiliser un éclairage d’appoint pour « déboucher » le visage de ma belle-soeur Béatrice. Et l’utilisation d’un stabilisateur type DJI Osmo Mobile 4 aurait éviter quelques petits défauts de stabilité sur certains plans.

Objection cruciale : l’iPhone est cher !

C’est une mauvaise objection, ou pour le moins elle est liée aux raisons qui vont piloter votre choix.

Quand on choisit iPhone on fait un choix long terme, pour une utilisation sur 3 ou 4 ans, sachant qu’il y a un marché de l’occasion iPhone très actif (voir l’offre iPhones reconditionnés sur Backmarket)… autrement dit : l’iPhone est au smartphone ce que les BMW sont aux motos (vous l’avez compris je suis motard R1200-RT 🙂 )

Si c’est pour une usage professionnel, ça signifie que ce sera un outil de production que ce soit pour réaliser vos vidéos pro, les réaliser pour d’autres ou animer des formations, donc sujet à facturation. Bref, c’est un investissement sur lequel il ne faut pas mégoter de la même façon qu’un menuisier n’achètera pas des outils grand public Black & Decker…

Le meilleur choix – pour utilisation professionnelle – est l’iPhone 12 pro Max avec 512 GO, soit 1326 €/HT (coût mensuel sur 3 ans = 36 €). Sachant que ce n’est pas qu’une caméra vidéo 🙂 c’est un investissement professionnel rentable !

Pour le fun : comparaison iPhone 11 Pro vs. caméra pro dans le Sancerrois

Pour les perfectionnistes soucieux de la qualité des pixels valorisée par des « cailloux » au prix d’un beau diamant, vous pouvez passer à la caméra professionnelle qui indéniablement meilleure que les smartphones, à conditions d’avoir le budget et de supporter son encombrement. Petit défaut des caméras pro traditionnelles, on ne les a pas toujours dans la poche ;-). Rassurez vous, face à cette caméra à 250 k€, il y des modèles pro de qualité, plus compacts et plus abordables comme la caméra Sony PXW-Z190 (3460 €/HT).

Conclusion

L’iPhone n’est certes pas le seul smartphone à faire des vidéos de qualité, mais il accumule une série d’avantages qui méritent de réfléchir avant d’agir (d’acheter), même s’il est situé dans le haut du panier.

  • Un seul fabricant matériel et Operating System « iOS », gage de fiabilité et facilité de SAV.
  • robustesse appréciée pour les utilisations professionnelles.
  • Complémentarité iPhone / iPad (pour le montage et l’app FiLMiC Remote.
  • Qualités image, sensibilité basse lumière, 3 objectifs.
  • Applications captation et montage professionnelle à prix plus que raisonnables.

Ce n’est pas un hasard si aujourd’hui une majorité de journalistes ont choisi l’iPhone en remplacement de leur caméra pro broadcast.

N’oubliez pas Les 3 accessoires indispensables pour faire des vidéos professionnelles avec smartphone 🙂

____________

Mes sources de veille pour cet article :

Laisser un commentaire