webleads-tracker

Qui suis-je ?

Jean-Philippe Déranlot

Je conseille, je forme et j’accompagne mes clients pour qu’ils soient plus efficaces avec le numérique, sans se faire piéger par la mise en place d’usines à gaz qui leur coûteront cher, très cher en perte de temps et en contre-productivité.

Je suis convaincu que les qualités d’animateur que l’on peut avoir dans ses vraies-vies personnelles, professionnelles, associatives, et syndicales sont essentielles. Les outils numériques, et la communication digitale en général, ne sont que des moyens pour donner de la visibilité à son leadership terrain (et non l’inverse).

Ma curiosité, mes engagements sociaux et sociétaux, mon agilité numérique, mes productions de contenus (articles, vidéos et podcasts) sont les qualités et compétences que m’accordent mes clients et partenaires (cf. recommandations de mon profil Linkedin)

« mon Métier est mon plus beau jouet » , c’est mon principal défaut 😉

et le Maréchal Vauban est mon mentor

Je forme, je conseille et j’accompagne mes clients pour faire que ces outils soient les alliés de leur développement

Les articles de mon blog efficaciTIC sont destinés à alimenter votre réflexion sur les outils qui peuvent vous intéresser, en vous apportant des réponses pratiques.

Pour en savoir plus sur mon parcours voir mon profil LinkedIn.

Mes vies sociales

Par nature, par choix, par affinité et par conviction, j’ai une vie sociale personnelle et professionnelle éclectique. Mes engagements sociaux et sociétaux aux seins de diverses communautés sont une fantastique source d’enrichissement.

* iconomie. n.f. (gr. eikon, image, et nomos, organisation) néologisme créé par l’Institut de l’iconomie, pour décrire une économie de l’industrie « servicielle », de l’intelligence partagée, de l’information, de l’imagination, de l’informatique et de l’innovation. Société dont l’économie, les institutions et les modes de vie s’appuient sur la synergie de la microélectronique, du logiciel et de l’Internet.

_______________________

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le blog du think-tank Institut de l’iconomie