webleads-tracker

LinkedIn s’intéresse surtout aux ETI et grands-comptes, les indépendants TPE et PME restants les fous du R.O.I.

L’eBook (1) Confessions des Experts LinkedIn / Confessions of the LinkedIn Insiders (octobre 2018) nous démontre clairement que LinkedIn s’intéresse, avec son offre de publicité payante, essentiellement aux ETI et grands-comptes.

Les TPE/PME et consultants de toutes spécialités confondues sont la masse du « Gulf Stream b2b » qui réchauffe le continent-business-LinkedIn, comme le Gulf Stream réchauffe l’Europe de l’ouest. Quant aux salariés, ils sont la chair à canon des chasseurs de têtes alimentés par les algorithmes du Général LinkedIn-Nivelle (2)

Les consultants, TPE et PME sont les fous du R.O.I. , mais nous n’en avons pas moins avantage à utiliser cet annuaire mondial du business. Encore faut-il se former à LinkedIn pour savoir bien en exploiter la richesse informationnelle. Car, même pour nous les humains, sans algorithme mais avec un peu d’agilité (savoir-faire), du bon sens et une dose d’intuition (avec une bonne connaissances de l’algorithme LinkedIn), on peut exploiter LinkedIn à son profit.

Je vous en explique la méthodologie dans cet article, avec 6 actions à suivre

En dessous de 40 k€/an pour faire de la pub sur LinkedIn, circulez y-a rien à voir

Comme l’illustre cette copie d’écran du formulaire de téléchargement de ce eBook LinkedIn Marketing Solution, il n’est pas nécessaire d’être un algorithme pour comprendre que la barre est à 40 k€/an de budget pub LinkedIn. En dessous, circulez y-a rien à voir. Et ce n’est pas sans raison que tous les indépendants, TPE et PME qui s’y sont risqués n’ont rien gagné : zéro, nada, pas un kopeck de ROI !

téléchargement du eBook Confessions of the LinkedIn Insiders

Vous voulez une autre preuve ? Regardez votre fil d’actualités LinkedIn : les pubs (cf. « Post sponsorisé ») sont en très grande majorité ceux d’entreprises ayant quelques dizaines, voire centaines d’abonnés LinkedIn.

On y trouve aussi quelques PME – notamment du Marketing Digital b2b – qui sont l’exception qui confirme la « règle des 40 K€/an« . Il faut dire que, pour ces professionnels, LinkedIn est Le FILON d’OR incontournable.

Comment faire – si vous êtes indépendants, TPE ou PME – pour tirer votre épingle du jeu LinkedIn ?

1ère action

Développer un réseau de qualité : vos cibles, càd les bons contacts (fonctions) dans les bonnes entreprises. Parce que si vous ne faites pas un bon ciblage, votre fil d’actualités LinkedIn sera pollué par des posts qui ne correspondent pas à votre cœur de cible.

2e action

Pour assainir votre fil d’actualités, je vous recommande à chaque fois que vous identifiez une personne de votre réseau qui publie beaucoup sur des sujets qui ne vous intéressent pas, cliquez sur les 3 points « . . .  » en haut à droite d’un de leur post et sélectionnez « Ne plus suivre« 

​Ne manquez plus rien

​Inscrivez-vous ​pour recevoir ​les prochaines publications du blog directement dans votre boite mail.

​Ce formulaire est conforme au RGPD, (en savoir plus)

Générer sur les posts LinkedIn le plus grand nombre de réactions (likes, commentaires, partages) en un minimum de temps

Vous trouverez aussi des personnes (les conférenciers) avec des milliers d’abonnés (hors Influenceurs). Mais dans leurs cas, leur stratégie est le marketing de masse pour exploiter un des composants importants de l’algorithme LinkedIn : générer sur leur posts le plus grand nombre de réactions (likes, commentaires, partages) en un minimum de temps. En clair, ils font une course à l’audimat-LinkedIn dans la première heure qui suit la publication d’un post. Car plus LinkedIn bonifiera votre post, plus votre post sera dans le classement « Haut » (3) dans les fils d’actualités des membres de votre réseau LinkedIn. Tout rien dans cette équation du Edge Rank Facebook bien illustré par Luc Legay.

3e action

Mettre au point sa ligne éditoriale et s’y tenir. Je ne reviendrai pas sur ce sujet que j’ai expliqué dans mon article Comment mettre au point la ligne éditoriale de son marketing digital

4e action

Réagir (likes, commentaires, partages) sur les articles et posts où vous aurez avantage à rebondir cf. votre domaine d’expertise. Et toujours en respectant le principe « VPU » de Socrate : Sur les réseaux sociaux, appliquons la méthode de Socrate : VRAI, POSITIF et UTILE (Cette stratégie VPU est aux antipodes de la stratégie marketing de masse évoquée précédemment).

5e action

Publier, mais publier des contenus pertinents (poste, articles, vidéos, podcasts) par rapport à votre cible : tout est dans cette équation.

Vous pouvez publier

  • des POSTS ou messages brefs (1300 caractères max) sur votre fil d’actualité LinkedIn. En évitant d’y mettre des liens html, car l’algorithme de LinkedIn ne vous sera pas favorable du fait que vous fassiez sortir le Linkedineur de l’espace (magasin) LinkedIn.
  • des VIDÉOS dans les posts (en mettant directement vos vidéos dans le post, pas en mettant un lien d’une vidéo YouTube ou Vimeo).
  • des vidéos live
  • des articles via le blog LinkedIn (ex pulse)

Je vous recommande de publier vos articles sur votre blog. Non pas que le bloc de LinkedIn ne soit pas intéressant, mais en publiant sur votre blog type WordPress, vous soignez votre référencement naturel Google (95% de parts de marchés en France et en Europe), et c’est là qu’il est primordial d’être visible, car vos vos futurs clients vous trouveront d’abord via le moteur de recherche Google. CQFD

6e action

Comprendre l’algorithme LinkedIn. Et le meilleur moyen est de lire cet article d’Andy Foote : The LinkedIn Algorithm Explained In 25 Frequently Asked Questions

Je vais néanmoins vous donner quelques indications

  • Le jour et l’heure auxquels vous publiez vos posts est déterminant, notamment pour assurer la meilleure réactivités de vos réseau LinkedIn comme expliqué précédemment : générer le plus grand nombre de réactions en un minimum de temps.
  • Mettre les bons #tags, sans abuser
  • Citer les entreprises et/ou personnes avec la fonction « @ ». Mais n’abusez pas de cette fonction, sachant aussi que certains utilisateurs ont verrouillé cette fonction dans les paramètres de leur profil LinkedIn (pour en savoir plus : voir paramètre 2.2.4 dans mon article Linkedin vs. RGPD : paramètres Préférences et Confidentialité). Le but de ces citations (notamment) est de faire que les leaders/influenceurs sélectionnés soient, par leurs réactions, des ambassaeurs-boosters de votre visibilité.
  • Sachez aussi qu’il y a une hiérarchie dans les réactions LinkedIn (les notes indiquées sont des valeurs relatives) :
    like = +1
    commentaire = +2
    partage = +3
    rapidité des interactions = +5
    (beaucoup d’interactions = pertinence de vos posts aux yeux de l’algorithme LinkedIn)
  • Ne pas mettre de lien html dans vos posts (YouTube ou page web) qui amèneront vos lecteurs à quitter LinkedIn (ce principe est valable pour tous les réseaux sociaux à commencer par Facebook)

Que ce soit pour votre développement business, pour le recrutement, pour la recherche d’emploi ou pour votre veille : pour bien exploiter Linkedin, suivez notre programme de formation

télécharger le programme de formation

___________________________

(1) qui est dramatiquement sur fond noir… à croire qu’ils ont des actions chez les fabricants de cartouches d’encre… bonjour la RSE versus LinkedIn !

(2) L’offensive que déclencha le Général Nivelle le 16 avril 1917 – connue sous le nom de bataille du Chemin des Dames, également nommée « offensive Nivelle » – sera un désastre : les Alliés perdirent 350 000 hommes (morts ou blessés) pour un gain de terrain minime. Ce fut l’opération de trop qui déclencha les fameuses mutineries de 1917.

(3) Ce terme vient de changer, avant LinkedIn indiquait « Par pertinence » face à l’alternative « Récent« )

Un commentaire : “LinkedIn s’intéresse surtout aux ETI et grands-comptes, les indépendants TPE et PME restants les fous du R.O.I.”

  1. Jean Libercier

    28 septembre 2019

    Bonjour Jean-Philippe,
    Les articles que tu écris sont très intéressants et m’ont apportés beaucoup d’informations.
    Je n’ai rien fait encore, mais je réfléchissais à me faire de la pub sur linkedin. Ton article tombe à pic.
    Merci
    Bien à toi
    Jean

Laisser un commentaire