Apple, Google, Microsoft : choix cornélien

Voilà une question qui m’est régulièrement posée par les professions libérales et consultant :

« Je suis sur le point d’acheter un portable et j’hésite un peu bien que je sache que le marché des ordinateurs est dominé par les PC. Qu’en pensez-vous ? »

Choix délicat car avec le cloud computing (notamment Google) et la mobilité (Apple) il y a une belle redistribution des cartes et Microsoft n’est plus le mâle dominant.

Mais clairement la mobilité est un enjeu majeur, qui se conjugue tant avec les équipements (tablettes, smartphones) qu’avec l’externalisation des données et applications  (le cloud). Bref, la trilogie  : Anywhere, Anytime & Any devices est incontournable ; en l’occurrence pouvoir accéder à ses informations à partir :

  • d’un PC/Mac fixe ou portable, voire en libre service, ou
  • d’une tablette (iPad, Androïd (Google), Surface de Microsoft) ou
  • d’un smartphone (iPhone, Androïd, Windows mobile)

Vous constaterez que nous avons à faire un choix entre 3 acteurs majeurs (dans l’ordre alphabétique pour rester neutre) qui pour toutes ou partie de leurs solutions peuvent avoir une réponse matériels et/ou logiciels et/ou cloud :

  • Apple
  • Google
  • Microsoft

Au-delà du choix technique, il y a 3 critères propres à chacun :

  • quels sont les environnements que vous maitrisez ?  Exemple : Si vous travaillez depuis longtemps sur PC / Office 2007 ou 2010, passer sur Macbook nécessitera un temps d’adaptation,
  • votre environnement  actuel : tout remettre à plat = grosse dépense… pour le moins ce n’est pas tendance en 2013
  • applications/outils spécifiques, voire métiers fortement « marqués » comme Apple et l’édition

Pour vous guider et alimenter votre réflexion voici une analyse qui devrait vous aider (Les outils, Les plus, Les moins)

Apple

iPhone, iPad, MacBook, iCloud
Acteur incontestable de la mobilité, Apple est le champion des portable (iPhone et iPad) mais cette situation hégémonique s’érode (lire l’article Pour l’iPad, les carottes sont cuites face aux tablettes Android)
Techniquement très aboutis et au design qui laisse ses concurrents sur le banc de touche.
Quand Microsoft France a présenté en juin dernier sa nouvelle offre Windows 8, ils n’arrêtaient pas de faire le rapprochement avec l’iPad (cf. mobilité)
Le seul fournisseur qui maîtrise 100% des maillons de l’IT : matériels, logiciels et solutions Cloud avantage qui peut aussi être un inconvénient … risque de mettre tous ses œufs dans le même panier)

Le choix Apple impose d’être 100% Apple
Les prix sont réputés 20 à 30% supérieurs à la concurrence. Même si c’est justifié, il faut avoir les moyens.
Attention Apple n’est pas le modèle dominant, qq problèmes de compatibilité peuvent se poser avec le dinosaure Microsoft (même s’il existe une version Microsoft Office pour Mac)²

Google

Androïd et tous les outils en ligne Google (Le concurrent frontal de Microsoft)
Le champion du Cloud, et un acteur majeur de la mobilité
Une palette d’outils en ligne particulièrement intéressants

Attention, Google a tendance à changer son fusil d’épaule sans prévenir : il lance une nouvelle offre, un nouvel outil, si au bout de 6, 12, 18 mois il ne marche pas, ils leur arrivent de la supprimer sans prévenir.
Ils ne maitrisent pas tous les maillons de l’IT, à l’inverse d’Apple et Microsoft

Microsoft

Windows 8 (PC, tablette, smartphone), la suite bureautique Office et Office 365 (le cloud Microsoft)
Avec Windows 8, Microsoft revient dans la course de la mobilité (même s’ils restent outsider à ce sujet… mais ils ne peuvent pas ne pas avoir d’offre mobilité, i.e. Windows Phone)
La tablette Surface ne manque pas d’intérêt
Office 365 est disponible en version professionnelle ou familiale (avec possibilité de créer son site web pour les TPE, dans la version Office 365 Premium petite entreprise
La suite bureautique de référence, disponible en ligne, que nous connaissons tous (95%  de parts de marché !)
Avec un abonnement Office 365 on a 5 licences de la Suite Office (cf. fixe + portable + tablette + mobile) et les mises à jour automatiques (2013 pour bientôt)

Microsoft n’est plus le leader incontesté et incontournable, notamment sur le registre de la mobilité (cf. iPhone, iPad et offre cloud de Google)
En synthèse, il n'y a pas une réponse idéale : chacun a ses spécificités et ses contraintes. Mais, au risque de me répéter, la mobilité est l'enjeu majeur. Personnellement, je mise sur Microsoft W8 + Office 2013 + le cloud Office 365 (ce choix n’est pas neutre… c’est mon domaine business), mais j'utilise aussi des outils en ligne Google (le gros morceau est ma chaîne YouTube) et mon smartphone est un ... iPhone !

Voici néanmoins 3 scénarii possibles :

Solution 1 : budget raisonnable, sans tablette

  • PC portable catégorie professionnel (avec le kit dockstation permettant d’avoir le confort d’un Pc de bureau cf. grand écran, clavier, souris) 3 marques à considérer : Dell, HP, Toshiba (personnellement j’utilise Dell depuis 10 ans (gamme portables Latitude) et je suis très satisfait des matériels et surtout d’un service support remarquable)
  • Mobile : Nokkia (associé à Microsoft) le tout récent modèle Lumia 920 (si je devais renouveler mon iPhone ce serait avec celui-là)

Solution 2 : config idéale, critère technique : environnement homogène  (budget CSP+)

  • PC fixe (Dell ou HP) Windows 8
  • Tablette Surface Microsoft (Windows 8 )
  • Mobile Nokkia Lumia 920 (Windows 8 )
  • Office 365 pour rendre accessible toutes vos données à partir de l’un de ces 3 postes

Solution 3 (alternative à la 2) si pas de contrainte budget:

  • 100% Apple : matériels et iCLoud

Un commentaire : “Apple, Google, Microsoft : choix cornélien”

  1. Apple, Google, Microsoft : choix cornélien | efficaciTIC | efficaciTIC | Scoop.it

    6 janvier 2013

    […] Apple, Google et/ou Microsoft … Choix cornélien, car avec le cloud computing (notamment Google) et la mobilité (Apple) il y a une belle redistribution des cartes et Microsoft n’est plus le mâle dominant. Voici quelques pistes pour aider les professions libérales et consultants à faire leur choix.  […]

Laisser un commentaire