150314-Ruy-Blas-i1

Ruy Blas : version 3.0 exceptionnelle !

Hier soir, vendredi 13 mars 2015 (mon jour de chance) je suis allé voir Ruy Blas, au théâtre du Vésinet. Cette version mise en scène par Guillaume Carrier est tout simplement exceptionnelle.

Guillaume a fait le pari de traiter de façon contemporaine cette pièce du répertoire tout en respectant en très grande partie le texte. Avec sa troupe, il a conçu une édition d’une modernité éblouissante, voire futuriste, qui situe Ruy Blas dans une époque d’une modernité à faire pâlir Mark Zuckerberg, son CODIR et tous les acteurs français du numérique à commencer par CINOV-IT et le Syntec Numérique. Cette version audacieuse est bluffante tant pour le professionnalisme des comédiens que pour l’usage de la vidéo et le choix des musiques… la bande annonce vous en donne un avant-goût 😉

Guillaume a mis 5 ans à mûrir son spectacle. Et on ne peut que féliciter et remercier le théâtre du Vésinet qui lui a fait confiance en l’accueillant pour les 3 premières représentations qui affichaient complet.

Soutenez cette création audacieuse et moderne alliant spectacle vivant et vidéo d’un grand classique français ! via le financement participatif  Kiss Kiss Bank Bank

Je souhaite à Guillaume que sa version de Ruy Blas fasse prochainement la une du 20 heures de TF1, voire que ce Ruy Blas soit tête d’affiche pour les soirées du CES de Las-Vegas 2016 !

N’hésitez pas une seconde pour aller voir les prochaines représentations www.ruyblas.com :

  • les 3 & 4 avril 2015 (20H30) à Maule
  • les 24 & 25 avril 2015 (20H30) au Mesnil-le-Roi

Exclusif TVNE : triple homicide à la cour d’Espagne from Ekko Vidéo

Et puis le jour vient ou le metteur en scène se rend compte qu’il va devoir composer avec un ingrédient imposé : lui-même.

Il est des œuvres dramatiques qui nous accompagnent, nous comédiens, pendant des années. Parfois silencieusement. Après l'avoir vue, lue, étudiée, jouée, étudiée à nouveau, il est devenu nécessaire de construire, avec ma vision, cette cathédrale de la dramaturgie française.

Comment reconstruire ce monument ? Les plans de Victor Hugo, lorsqu'on a les yeux sur le texte, sont très clairs mais ils sont verrouillés. Un vieil adage dit que « les pièces les plus célèbres sont aussi les plus méconnues ». Alors comment passionner nos chers spectateurs tout en respectant l'auteur et son œuvre sans refaire ce qui a déjà été fait ? Comment proposer son rêve lorsqu'on doit passer après Sarah Bernhardt, Gérard Philipe, Jean Vilar ou Louis de Funès ?

Et puis le jour vient ou le metteur en scène se rend compte qu'il va devoir composer avec un ingrédient imposé : lui-même. J'ai toujours été passionné par l'anticipation, le futur, le devenir de l'homme, la répétition implacable de l'histoire. Ainsi, inscrire cette pièce dans une théâtralité qui dépasse les limites d'une époque m'importe d'avantage que d'en faire une reconstitution historique. Ce qui nous amène à la question essentielle que je pose : quel serait le visage de cette œuvre si son action se déroulait demain ? J'entends y répondre en transposant cette intrigue dans une mise en scène ancrée dans un futur proche. Et à y bien regarder, la pièce de Hugo est résolument moderne car intemporelle dans son sujet : Ruy Blas, c'est l'histoire d'un homme manipulé pour détruire la femme qu'il aime. J'aime à dire que cette pièce de théâtre est un repas complet, je ne peux conclure ce préambule autrement qu'en vous souhaitant un bon appétit.

Guillaume Carrier, Metteur en Scène

Ruy Blas, de Victor Hugo

Mise en scène par Guillaume Carrier, Assisté de Thomas Zaghedoud

Scénographie, Aurélie Langevin
Création Vidéo, Sylvain Le Crom
Création Lumière, Romain Petiau
Costumes, Axel Boursier

Ruy Blas, Bastien d’Asnières
La Reine d’Espagne, Astrid Roos
Don Salluste, Alexandre Triaca
Don César, Delry Guyon
Don Guritan, Pierre Porquet
Casilda, Virgilia Giambruno
Le Laquais, Matthieu Kassimo

La Duchesse d’Albuquerque, Pamela Quéméner
La Présentatrice, Bianca Avallone
Le Marquis de Basto, Philippe Perrussel
Montazgo, Christian Julien
Covadenga, Julien Urrutia
La Comtesse de Camporéal, Sylvy Ferrus
Don Manuel Arias, Franck Boss
Antonia Ubilla, Raphaëlle Cambray
Le Marquis de Priego, Axel Blind
Le Comte d’Albe, Fabrice Pannetier
Le Marquis de Santa-Cruz, Jacques Ciron
Gudiel, Bernard Métraux
Francesca, Salomé Villiers
Le Page, Charlotte Bourgade
Le Concierge, Jonathan Bizet
L ‘Alcade, François Leroux
Les Alguazils, Pierre Cabanis & Laurent Evuort

Laisser un commentaire