pourquoi choisir l'iPhone ?

i-Phone or not i-Phone ?

Quand arrive la date anniversaire de son contrat de mobile, se pose la question du renouvellement et du contrat opérateur, et de son mobile. La question clef étant : quel assistant numérique personnel choisir ?

Depuis bientôt 2 ans, j’utilise un PDA Samsung sous Windows mobile.
Et fort de mon expérience « Samsung + Windows Mobile » = usine à gaz !
… je fais de la simplicité d’utilisation un critère DE-TER-MI-NANT (pourtant je ne suis pas un ticophobe).

Si, il y a 2 ans, l’iPhone n’avait pas retenu mon attention, c’est que je l’avais jugé plus destiné au grand public qu’à un usage professionnel. En résumé : je le considérai comme une déclinaison de l’iPod auquel Apple avait ajouté la fonction téléphone.

Aujourd’hui, la donne a changé : l’iPhone est arrivé à maturité et la nouvelle version iPhone4 cible clairement les usages professionnels. Il n’a plus de handicap pour inter-opérer avec des outils comme les messageries d’entreprise Exchange (voir à ce propos la description iPhone4 sur le site Apple France). Quant à la simplicité d’utilisation « y a pas photo », mais ça fait quelques décennies qu’Apple en a fait le cœur de sa valeur ajoutée [1].

Cerise sur le gâteau : le design épuré d’Apple ne laisse pas insensible.

Les anti iPhone ne manqueront pas de mettre en avant le point faible antenagate de l’iPhone4 (voir, à ce sujet, mon billet sur le blog Réussir Autrement : « nous sommes tous faillibles » )

Mais rien n’est simple

D’une part, l’iPhone ne sert pas les intérêts des opérateurs (parce que c’est Apple qui est maître de la gestion des contenus) et ces derniers ont déjà commencé à faire un battage marketing pour promouvoir des solutions alternatives, notamment Google-Androïd. Les opérateurs ne peuvent pas non plus se passer de l’iPhone qui pèse 50% de parts de marché des assistants numériques personnels en France[2] (pour 24% aux Etats-Unis[3])

D’autre part, la guerre est féroce entre les 5 constructeurs (Nokia, RIM (blackberry), Apple, HTC et Samsung) qui concentrent 82% du marché mondial (source : L’explosion des smartphones, ITRManager 12-08-2010). Mais plus important que la marque, c’est l’operating system qui est crucial. C’est donc au sein du club des cinqs qu’il faut choisir :

  • Apple – iOS 4,
  • Google – Androïd,
  • Microsoft – Windows phone 7,
  • Nokia – Symbian,
  • RIM – Blackberry OS 6,

Vous remarquerez que certains de ces nouveaux OS tendent à être iPhone like pour ce qui est de l’ergonomie de navigation et d’accès aux différentes applications, ce qui démontre clairement qu’Apple a un leardership technologique incontestable.

Critère primordial : les applications

Tous les prestataires de services immatériels (banques, cinémas, presse écrite, radio, TV, etc.) font de l’accessibilité à leurs services à partir des assistants numériques personnels un argument de premier plan … et tous adressent en priorité la cible des utilisateurs iPhone. Et puis il y a les autres applications : GSM, géolocalisation, musique, photo, vidéo qui se démocratisent quand elles ne font pas déjà partie des usages courants.

Conclusion

Choix à critères multiples délicat, avec des clefs de décision qui sont propres à chaque utilisateur. La simplicité d’usage est – enfin – prise en compte par les éditeurs logiciels et fabricants de matériels (merci Steve Jobs). Quant au look de l’équipement, c’est bien le dernier critère à considérer.

La concurrence de l’iPhone affûte ses couteaux pour une période très importante de ce secteur : les fêtes de fin d’année. Il faut donc être attentif à ce qu’annoncent, ou vont annoncer, les 4 autres majors cités précédemment.

N’oubliez pas que le choix de l’opérateur est toujours à l’ordre du jour :

  1. à commencer par la garantie d’une bonne réception sur votre lieu d’utilisation principal ;
  2. à suivre par un tarif approprié à votre type de consommation : voix / données, horaires de consommation, poids des appels vers ou à partir de l’étranger.
  3. volume des communications avec vos principaux correspondants : que ce soit pour l’entreprise ou au sein d’une famille on a intérêt à être chez le même opérateur (cf. : tarifs privilégiés au sein d’un même opérateur, quel qu’il soit)
  4. choix d’une offre packagée triple-play ou quadruple-play
  5. restez attentif à Free : l’outsider qui ne manquera pas de nous réserver quelques surprises.
  6. pour alimenter plus avant votre réflexion, vous pouvez aussi lire l’article très complet de notre cousin québécois Nelson Dumais : mise à l’essai du iPhone 4 (30 juillet 2010)

[1] lire à ce propos l’article ZDNet « 8 leçons que le monde PC peut apprendre d’Apple ».
[2] Part de marché des PDA/smartphone en France
source : iPhone Killer GFK, 4 février 2010 :
[3] Les premiers terminaux Windows Phone attendus pour octobre
source : businessmobile.fr, 3 août 2010

6 commentaires : “i-Phone or not i-Phone ?”

  1. nathalie olivier

    20 août 2010

    Bonjour, article très intéressant !
    En tant qu’utilisatrice de l’Iphone et complètement enchantée par toutes les fonctionnalités, une est particulièrement appréciable, la messagerie, plus besoin en sortant d’un rdv d’écouter tous les messages les uns après les autres par ordre d’arrivée, de taper 1, 2 ou de faire l’étoile, vous les écoutez dans l’ordre souhaité en visualisant tout de suite qui vous a appelé, c’est génial, un gain de temps incroyable et terriblement efficace !

  2. Jean-Philippe Déranlot

    12 octobre 2011

    Merci Nathalie pour cette info utile.
    N’hésitez pas à nous donner d’autres trucs et astuces.
    Personnellement j’ai investi dans l’excellent livre : l’iPhone OS4 maîtrisé (Eyrolles, sept. 2010)

  3. PowerPoint je t'aime ...moi non plus ? (billet efficaciTIC) | efficaciTIC

    16 août 2012

    […] à l’image des produits Apple qui sont une référence absolue (lire mon billet « iPhone or not iPhone […]

  4. article intéressant qui permet d’actualiser la situation du marché des mobiles : Windows revient dans la course et derniers spasmes de Blackberry : Gartner : les smartphones cartonnent, et Windows Phone prend la troisième place (source : ZDNet, 14 aout 2013)

  5. Actualisation – avant de choisir la matériel, c’est l’Operating System qu’il faut considérer (et les apps associées). Pour actualiser mon article, voici les Chiffres clés : les OS pour Smartphones (source : ZDNet, 20 aout 2013)

  6. PowerPoint je t'aime ...moi non plus ? (billet efficaciTIC)

    15 septembre 2016

    […] à l’image des produits Apple qui sont une référence absolue (lire mon billet « iPhone or not iPhone […]

Laisser un commentaire