France etat durgence une strategie pour demain Christian Saint Etienne

France : état d’urgence, une stratégie pour demain

J’ai eu le plaisir d’assister à la présentation du livre France : état d’urgence (éditions Odile Jacob), par son auteur Christian Saint-Etienne(1) et de filmer son intervention que je vous fais partager. Intervention qui s’est déroulée dans le cadre du petit-déjeuner débat du 15 janvier 2013 organisé par la Fondation Concorde et filmé avec la complicité du syndicat d’entrepreneurs du numérique CINOV-IT,dont je suis membre.


intervention de Christian Saint-Etienne (compilation-synthèse de 4 minutes)

Analyser à partir de l’histoire

Christian Saint-Etienne nous explique, avec un talent pédagogique hors pair, en quoi la 3ème révolution industrielle est un enjeu majeur que la France. Il s’appuie sur le déroulé des deux premières révolutions industrielles (i.e. : la machine à vapeur 1780-1880 et l’électricité associée à l’industrie 1880-1980) et nous démontre comment faire pour ne pas rester à quai de la 3ème révolution industrielle.

Mondialisation de l’accès aux connaissances

Dans son livre, il souligne qu’avec la mondialisation du partage des connaissances grâce à Internet, les pays sous-développés d’hier sont en train de défier les (vieilles) économies des pays occidentaux. A titre d’exemple, en moins de 20 ans le téléphone mobile est passé d’un usage confidentiel jusqu’à équiper la moitié de l‘humanité et subvient à des besoins inconcevables il y a 15 ans. Des Africains dans des Etats en faillite, sans ou avec peu d’infrastructures de télécom fixes, sont désormais en mesure de s’informer sur les cours des matières premières et de régler les transactions via satellite grâce à leurs mobiles.

Autre exemple caricatural de la pensée archaïque française : une majorité du corps enseignant n’a pas encore compris que leur rôle n’était plus d’être une source de savoir, mais de transmettre et apprendre à articuler les savoirs, collectivement et non individuellement, pour créer et innover afin que les entreprises produisent de la valeur ajoutée (NDLR, ce paragraphe n’engage que l’auteur de ce billet).

L’iconomie(2) entrepreneuriale : l’enjeu de l’entreprise France

Dans le nouveau système technique de « l’iconomie entrepreneuriale » résultant de l’essor de l’économie de l’informatique et d’Internet et de l’économie entrepreneuriale de l’innovation, le cerveau d’œuvre remplace la main d’œuvre. Autrement dit, nous passons d’une économie hiérarchique fordienne de main-d’œuvre à une iconomie relationnelle entrepreneuriale du cerveau d’œuvre née au milieu des années 80 (naissance du PC) et qui s’impose au monde depuis les années 2000 (banalisation des usages d’Internet).

Pour preuve qu’il y a urgence, un sondage publié dans le n° 330 de Challenges(3) sur un panel de 200 dirigeants de PME de 50 à 200 salariés révèle que 71,5% de ces patrons jugent que les mesures économiques et fiscales du gouvernement Hollande sont de nature à décourager l’entrepreneuriat.

Innovation et fin de l’individualisme

Dans ce nouveau monde, les capacités d’innovation et de relation de coproduction deviennent un élément décisif de compétitivité. Mettre en œuvre un management collaboratif fondé sur l’intelligence collective des acteurs est au centre de l’iconomie. Le manager doit être un leader qui remporte l’adhésion légitimement et non un petit-chef qui écrase ses subordonnés et qui gère son pouvoir par la rétention d’informations. La mise en synergie des talents devient une clé incontournable de la performance collective et de l’accomplissement personnel.

version intégrale de l’intervention de Christian Saint-Etienne (1 heure)
 
(1) Christian Saint-Etienne, après avoir enseigné 20 ans à l’université de Paris-Dauphine, est professeur titulaire de la chaire d’économie industrielle au CNAM depuis 2009. Il a reçu de nombreux prix universitaires et académiques, notamment le prix Grammaticakis-Neumann de l’Académie des sciences morales et politiques pour l’incohérence française (2012).
Christian Saint-Etienne est aussi membre du cercle des économistes et membre du groupe de travail « iconomie » (2) de l’Institut Xerfi .
(2) Iconomie : concept créé par l’Institut Xerfi, présenté en septembre 2012 (voir la vidéo)
(3) Challenges du 31 janvier 2013, page 25. Etude réalisée du 14/11/2012 au 17-01-2013 par Denjean Associés avec la société d’études marketing Epsy.


5 commentaires : “France : état d’urgence, une stratégie pour demain”

  1. France : état d’urgence, une stratégie pour demain | efficaciTIC | Economie et entreprises IT | Scoop.it

    8 mars 2013

    [...] Christian St-Etienne nous explique, avec un talent pédagogique hors pair, en quoi la 3e révolution industrielle du numérique est un enjeu majeur pour la France  [...]

  2. France : état d’urgence, une strat...

    20 juin 2013

    [...] Christian St-Etienne nous explique, avec un talent pédagogique hors pair, en quoi la 3e révolution industrielle du numérique est un enjeu majeur pour la France  [...]

  3. efficaciTIC » Blog Archive » Entreprises & Culture Numérique

    30 juillet 2013

    [...] ceux qui ne l'aurait pas lu, je recommande aussi le livre de Christian Saint-Etienne France : état d'urgence, dans lequel l'auteur nous alarme sur l'urgence pour la France de prendre à bras le corps la 3ème [...]

  4. l'iconomie pour sortir de la crise (Christian Saint-Etienne) | efficaciTIC

    1 septembre 2013

    [...] leur culture économique de lire son livre que j'ai présenté dans un précédent billet : France : état d’urgence, une stratégie pour demain (et voir la vidéo associée de son intervention au petite-déjeuner-débat de la Fondation [...]

  5. vidéo + humour = communication efficace | efficaciTIC

    4 septembre 2013

    [...] le 15 mars 2013 je publiais sur mon blog le billet tablettes, papier et vie de couple 2.0. Mea culpa : le fond de mon propos n’était pas des plus élevés comparés à d’autres billets associés à des contenus vidéos comme la démocratie des crédules (focus Internet) avec Gérald Bronner ou celui sur le livre de Christian Saint-Etienne France : état d’urgence. [...]


Abonnez vous au flux RSS des commentaires de cet article

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.